AU CROISEMENT DE LA TECHNOLOGIE ET DU FITNESS DANS LE CONTEXTE DU COVID-19

December 21, 2020

À l’approche de la fin de 2020, il est presque ahurissant de revenir sur les événements marquants de cette année et sur les défis que nous avons dû relever. Lorsque le COVID-19 a frappé en mars dernier - ce qui paraît être une autre vie - ses effets ont été ressentis à tous les niveaux.

Au niveau mondial, nous avons ressenti la peur de l’inconnu et une grande tristesse pour les vies perdues et brisées - des émotions que beaucoup d’entre nous n’avaient jamais éprouvées auparavant. Sur un plan plus personnel, cependant, les effets du COVID-19, et de la quarantaine, se sont fait sentir au quotidien. Les routines sont devenues sans intérêt, car nous étions confinés à la maison, et la santé mentale a pris une place importante dans le débat, car nous nous sommes retrouvés instantanément, et sans préavis, coupés de nos amis et de notre famille. Pour beaucoup, c’est la disparition des petits plaisirs quotidiens d’une vie simple qui a laissé des traces pendant cette période.

 

Personnellement, j’ai toujours été passionnée par le fitness. En tant qu’ancienne athlète, je ne me souviens pas d’un moment de ma vie où je n’étais pas active d’une manière ou d’une autre. Dès lors, lorsque les salles de sport et les cours de fitness collectifs ont brusquement cessé, et qu’il m’était impossible de quitter la maison, mon programme de fitness a fini par tomber à plat. Je suis passé d’un entraînement avec un coach trois fois par semaine à un exercice de levage de conserves de soupe dans mon garage. Si j’ai ressenti ce changement sur le plan physique, c’est plutôt l’aspect mental qui m’a touchée.

Au cours de l’année écoulée, j’ai eu la chance d’être associée aux activités de Finn Partners dans les domaines des produits de consommation, du mode de vie et des sports, et de la technologie. Je vois rarement ces mondes s’entrechoquer, mais c’est toujours fascinant lorsque c’est le cas. La rencontre entre la technologie et le fitness qui a été rendue possible grâce à la COVID-19 illustre parfaitement l’un de ces moments.

Tout a commencé avec des entraîneurs personnels qui publiaient des séances d’entraînement à domicile sur leur compte Instagram, tandis que des défis de remise en forme étaient largement diffusés sur les réseaux sociaux. Ce format d’entraînement virtuel s’est développé lorsque les entraîneurs et les coachs se sont tournés vers la désormais précieuse plateforme de vidéoconférence Zoom pour atteindre un plus vaste public et créer une communauté en ligne similaire à un cours de fitness collectif.

Lorsqu’il est devenu évident que la quarantaine durerait bien plus de deux semaines, les franchises de salles de sport et les sociétés de fitness ont commencé à lancer des cours d’entraînement à la demande via leurs applications mobiles et leurs sites web respectifs. Parmi les exemples de ces marques réputées, citons Peloton, Nike et Life Time. Pour la plupart, ces entraînements étaient offerts gratuitement et ne nécessitaient aucun engagement de la part des membres. L’industrie du fitness a reconnu presque immédiatement que nous vivions une époque où les gens avaient besoin de rester motivés, solides mentalement et d’avoir un semblant de routine. 

Et tout cela repose sur la technologie. Sans Zoom, les applications mobiles et les appareils portables de fitness - comme les montres intelligentes et autres produits similaires - l’industrie du fitness n’aurait pas pu perdurer comme elle l’a fait ces derniers mois.

Il est évident que l’industrie ne sera plus jamais la même. C’est cela l’avenir. Alors les salles de sport espèrent bientôt pouvoir rouvrir, de nombreuses personnes ont adopté les formules d’entraînement à domicile qui ont été améliorées et popularisées. En fait, d’après une récente enquête de la société de santé et de fitness Beachbody, 9 Américains sur 10 qui font régulièrement de l’exercice affirment qu’ils continueront à s’entraîner à domicile même lorsqu’ils se sentiront prêts à retourner dans une salle de sport.

Deux industries qui étaient autrefois rarement associées sont aujourd’hui inextricablement liées et, à mon avis, c’est une bonne chose. Tandis que l’intimidation dissuadait beaucoup de personnes de se rendre à la salle de sport, le format virtuel à domicile leur a donné la possibilité d’intégrer le fitness dans leur vie, dans le confort de leur foyer, leur permettant ainsi de se libérer physiquement, de trouver un réconfort mental et d’accéder à un monde plus connecté et plus sain.

Ce blog a précédemment été publié en anglais ici.

Posted By

FINN Partners

 

You May Also Like

 
Close Pop-up